L’action judiciaire de DRP pour obtenir la compensation des parkings supprimés suit son cours

Après deux années de démarches ardentes mais pacifiques de DRP et de certains parlementaires, aucune suite du Ministre Pascal SMET n’ été donnée car il VEUT raréfier le parking.
Son dernier projet : raser près de 400 places à l’air libre entre la Porte de Namur et la Place Louise
DRP a donc été obligée de lancer une action judiciaire en juin 2018  auprès du Tribunal de 1ère instance de Bruxelles.
Le but est  d’obtenir que le Juge impose au Gouvernement bruxellois et à l’Agence du stationnement de réaliser les compensations hors voirie des places supprimées en voirie, conformément aux dispositions légales, notamment celles de l’Arrêté du 17 juillet … 2013 !
Le procès suit son cours : l’ avocat de P. Smet a envoyé ses conclusions en septembre et, à son tour, l’avocate de DRP a remis ses conclusions principales à la fin novembre 2018, conformément au calendrier, qui comprend encore des étapes.

La séance des plaidoiries était prévue en avril 2019.
Contre toute attente, et contre les demandes des avocats des parties, le Juge a décidé de reporter l’audience des plaidoiries d’avril à novembre 2019

Les très nombreux Bruxellois victimes de la pénurie de parking peuvent compter sur  tous les efforts, y compris financiers, de DRP et de ses conseillers pour aboutir au succès !

Retour haut de page