Mobilisation pour une réouverture plus large du Bois de la Cambre aux automobilistes

Manifestation de l’asbl MautoDéfense au Bois de la Cambre

Mobilisation pour une réouverture plus large aux voitures

BELGA    Publié le 14-12-20

Ce lundi matin, une quarantaine de personnes ont manifesté au bois de la Cambre à Bruxelles pour une réouverture aux automobilistes plus large.

Une quarantaine de personnes se sont mobilisées lundi de 07h30 à 09h00 au bois de la Cambre à Bruxelles, en marge d’une réouverture aux voitures que les manifestants demandent plus large. Des membres de l’ASBL Mauto Défense et du comité de riverains contre la fermeture du bois de la Cambre s’étaient répartis aux entrées du bois situées avenues Louise, Churchill, De Fré et du Brésil ainsi qu’à la drève de Lorraine. Ils avaient déployé des banderoles avec des messages comme « La Ville de Bruxelles se moque de nous! Exigeons une réouverture plus large! » et « Les automobilistes & les motards ont aussi le droit à la parole! ». Des autocollants appelant à rejoindre le groupe Facebook « L’automobiliste en a marre » ont aussi été distribués aux conducteurs.

Le tribunal civil de Bruxelles a rendu le 12 novembre une ordonnance donnant raison à la commune d’Uccle et imposant à la Ville de Bruxelles de revenir sur la fermeture de la boucle sud du bois de la Cambre sous 30 jours.

La drève de Lorraine a en conséquence, ce lundi, été rouverte en double sens jusqu’à la première sortie du bois par l’avenue du Brésil qui donne sur l’avenue Franklin Roosevelt. « Cela ne va rien changer au report de circulation sur la chaussée de Waterloo, parce que les automobilistes venant de l’avenue Louise doivent toujours sortir du bois dès l’avenue De Fré et continuer sur la chaussée de Waterloo qui est désormais embouteillée en permanence et c’est l’enfer pour les riverains des environs qui subissent des reports de trafic dans leurs rues », déplore Lucien Beckers, président de l’ASBL Mauto Défense. Il ajoute que la chaussée de Waterloo n’est pas adaptée à accueillir un surplus de trafic comme peut l’être l’avenue Franklin Roosevelt qui dispose de deux voies dans les deux sens de circulation.

L’association demande à rouvrir un parcours bidirectionnel, en semaine, entre l’avenue Louise et l’avenue du Brésil, soit une moitié de la boucle qui était avant en sens unique. Elle propose également l’implantation d’une piste cyclable en site propre, traversant le bois entre les axes Louise et Lorraine, et d’une seconde qui le couperait d’ouest en est.

 

 

Retour haut de page