La grande majorité des belges veulent rouler en voiture – des chiffres

DRP n’a jamais recommandé de se déplacer en voiture, DRP n’est pas un lobby pro-voitures.

Mais notre asbl est, avec conviction, au service des personnes qui veulent ou doivent rouler à Bruxelles…pour de  multiples et bonnes  raisons

Au 1er janvier 2019, il y avait 5 millions et 853 782 voitures privées  (cfr Statbel)  immatriculées en Belgique pour 11 millions et demi d’habitants.

Si l’on écarte  les jeunes de moins de 18 ans et les âgés ou handicapés qui ne conduisent pas, il y a environ 8 millions de Belges physiquement en mesure de conduire

On déduit de ce nombre au moins 12%  de personnes majeures aux revenus insuffisants  pour se payer une voiture, même de faible prix, ses taxes, son entretien et son carburant , il reste au maximum  7 millions d’habitants en Belgique en mesure de se payer (parfois à crédit) une voiture et de la conduire.

Conclusion lumineuse : plus de  80%  des  résidants en Belgique, qui le peuvent légalement , physiquement et matériellement se déplacent dans « leur » voiture.

Et les autres montent souvent dans la voiture d’un proche.

Intéressant aussi de noter qu’Bruxelles, en simplifiant, 500 000 voitures sont immatriculées (parmi les 5 853 782 en Belgique) et que, pour ces dernières années,  500  propriétaires de voiture renoncent  annuellement à leur plaque.  Donc, 1 sur 1000  !

Comment alors expliquer que tant de responsables politiques, notamment le Ministre bruxellois de la Mobilité Pascal SMET ( qui roule dans « sa »  voiture de fonction ) , recommandent de « renoncer à la voiture » ?

Autrement dit, ils recommandent aux citoyens de faire le contraire de ce que ceux-ci veulent !

Pudiquement,  ils disent  « les gens doivent changer leurs  habitudes  » …

Sournoisement, certaines décisions les y forcent en rendant la vie « impossible » aux automobilistes : supprimer des  voiries, comme les viaducs, aggraver la pénurie de parking, créer des bouchons par des chantiers de voirie interminables.

Oh, Dame Démocratie, explique bien qui tu es aux responsables politiques qui rédigent des programmes de Gouvernement !

Retour haut de page