DRP demande 4 aménagements au projet «Good Move» – 18 sept 2019

1) Pour le stationnement pour 4-roues en voirie

  • renoncer à tout objectif chiffré de le réduire dans les zones où il y a pénurie car celle-ci frappe surtout les Bruxellois à revenus modestes, privés de parking  incorporé dans leur habitation
  • compenser objectivement hors voirie les suppressions indispensables du parking en voirie et donc expliciter l’obligation aux communes et à la Région de mettre en œuvre immédiatement la compensation hors voirie des pertes de stationnement en voirie, celles déjà subies et celles à venir.

2) Pour le Métromettre en route des études préliminaires pour 3 autres lignes

  • Gare Centrale-Porte de Namur-Fernand Cocq-Flagey-Solbosch-VUB-Delta (dépôt)
  • Extension de la ligne 5 de Herman Debroux jusqu’à Jesus Eyck ou près du Ring, avec parking de transit
  • Extension de la ligne 2 de Simonis vers un grand parking de transit à installer à la fin de l’autoroute E40

3) Pour promouvoir à court terme les 4-roues propres

En démocratie, la qualité de l’air ne se décrète pas en supprimant  l’usage de 4 –roues

  1. installer des bornes de recharge des véhicules électriques : au moins 300 nouvelles d’ici 2024 dans Bruxelles dans l’espace public, en des  endroits dûment sélectionnés  selon la demande
  2. installer une vingtaine de distributeurs de gaz GNL ( gaz naturel liquéfié) au travers du territoire bruxellois (car  les moteurs à combustion de GNL émettent 5 à 10 fois moins de particules fines que les moteurs à essence ou Diesels) ; ces véhicules motorisés au ,gaz  devraient pouvoir remplacer ainsi  la masse d’anciennes voitures qui seront retirées de la circulation dans les prochaines années pour cause de zone LEZ dans Bruxelles.

4) Pour l’augmentation de la capacité du Ring autour de Bruxelles,

renoncer à toute opposition, notamment car cette augmentation est nécessaire pour y empêcher les nombreux embouteillages (facteurs aggravant d’émission de gaz polluants et de particules fines)  et pour le service aux navetteurs inverses ( 70 000 Bruxellois) et aux nombreux Bruxellois qui empruntent  le RING  pour  se rendre dans différentes  régions de Belgique.

Plus généralement comme chacun le voit, le Ring sert à la circulation de très nombreux  camions, composante majeure de  l’activité économique.

——————————————————–

Cette positon est en cours de diffusion auprès de nombreux responsables politiques

Retour haut de page